En Pays basque

En Pays basque, La Bastide Clairence était située en Navarre, elle a été prévue pour renforcer un port. Suite à des revers militaires, la Navarre avait perdu son accès à l’Atlantique vers l’ouest, en utilisant la Joyeuse qui rejoint l’Adour, elle retrouvait cet accès à la mer.

Louis, jeune roi de Navarre(*) qui crée cette bastide en 1312, est le fils ainé de Philippe Le Bel, la charte est en outre rédigée à Vincennes : l’influence capétienne est donc probable sur cette création.

La dimension et l’allongement de cette place rectangulaire, ainsi que les arcades qui la bordent, évoquent la place de Nay fondée dix ans plus tôt.

(*) Il deviendra roi de France sous le nom de Louis X le Hutin.

En bordure de l′Aquitaine

Au nord du département, la bastide d’Arzacq était en Aquitaine contrôlée par les Anglais. Sa situation de ville frontière a valu à son marché une importance régionale : elle doit sans doute à ce marché le fait qu’elle a été considérée comme bastide, malgré sa forme atypique. Elle a en effet été construite en extension d’une ancienne motte féodale (petit château sur une butte).

A l’est de d’Arzacq, la bastide de Garlin est fondée par Marguerite en 1302, juste avant Nay. Les frontières sont alors mal définies, à tel point que le duché d’Aquitaine conteste cette création, estimant que l’on a empiété indûment sur son territoire, l’enquête diligentée confirme le bon droit de Marguerite. Cette contestation explique que Garlin est en zone sensible, et l’on n’est pas étonné qu’elle soit établie sur un site de hauteur et entourée de fossés.