Histoire

  • Un village (Bielaca) préexitait à la fondation de la bastide. Un prieuré est construit au 12e à Ordios (3 km du village actuel) sur un chemin de Saint-Jacques.
  • La bastide est fondée en 1292 par Marguerite, vicomtesse de Béarn. Réplique à la création des bastides d’Hastingues et de Sorde par les Anglais, la bastide s’insère dans le dispositif défensif pour protéger la capitale, Orthez. Une tour de guet permet une surveillance et peut prévenir Orthez par signaux optiques via des relais.
  • Un marché est fondé en 1392, il permet les échanges d’animaux et de céréales provenant des alentours.
    Quarante ans après la fondation, Gaston Fébus transforme la tour de guet en donjon et lui accole un château fort. Ce château est détruit en 1523 par Charles Quint à l’exception du donjon.

Situation, plan

Le rôle initial du village peut expliquer l’exiguïté de la place desservant la mairie.


Comme à Bellocq, la bastide est liée à une position de défense au bord du gave.

Les +

Tour donjon du 14e s. et le domaine ‘Château Bijou’ (cf. photo ci-dessous).

Labastide-Villefranche, le donjon du 14e siècle

Le donjon, témoin des fortifications de 1350 (le fronton a été aménagé en 1922).

De nos jours

  • En limite de village, le parc de 17 ha du château Bijou tracé par Jules Vacherot, héritier de la culture et du savoir-faire des grands jardiniers-paysagistes qui ont remodelé Paris à la fin du 19e siècle, accompagne avec magnificence une spectaculaire demeure où se mêlent les influences italianisante, néo-grecque et art-déco. On peut y voir une luxuriante végétation, des bassins, un lac privé, une chapelle et un cloître roman espagnol du 12e s. rebâti pierre par pierre.
  • Nombre d’habitants : 346 (données 2014).

À voir – à faire

  • Donjon 14e s. (28 m de hauteur, rez-de-chaussée aveugle), un côté sert de fronton depuis 1922.
  • Domaine du Château Bijou (différents éléments classés : cloitre espagnol reconstruit, parc de Jules Vacherot…).
  • Pêche et pique-nique au bord du lac de la Pounte.
Labastide-Villefranche, maison à colombages

Labastide-VIllefranche, une maison avec colombages.

À proximité

La Bastide-Clairence, Bellocq, Salies-de-Béarn, Sauveterre-de Béarn, Orthez.

En savoir plus

Site de la C.C. de Salies de Béarn

Site du Béarn des Gaves

  Flyer et circuit visite de Labastide-Villefranche (564,9 KiB, 304 hits)

Coordonnées

Mairie
Tél : 05 59 38 40 30
Office de Tourisme de Salies de Béarn
Tél : 05 59 38 00 33