Histoire

  • Village créé dans des zones de landes et de forêts qui constituaient auparavant des terrains indivis pour les communautés montagnardes, notamment lors des transhumances.
  • La bastide est fondée vers 1346 par un lieutenant de Gaston Fébus, vicomte de Béarn. Mais suite à un incendie une nouvelle charte est demandée au prince, celle-ci est écrite en 1360 « en fonction du souvenir des habitants », elle reconnaît des avantages énormes aux habitants et inhabituels dans les autres chartes béarnaises tel que l’existence des communaux, l’exemption de péage pour tous les ponts de la vicomté, etc..
  • L’église est détruite en 1569 lors des guerres de religion, puis reconstruite en 1600. Extension du village au 18e et 19e s. grâce à l’industrie textile (laines, sandales).
Bruges et les montagnes

La bastide de Bruges et les montagnes proches.

Situation, plan

La bastide est située en vallée sur les rives du ruisseau « le Landistou ». Les propriétés sont en lanières autour de la place centrale carrée.


Le plan montre la place centrale en jaune, et en vert les espaces gardés indivis pour la communauté (‘padoëns’, voir photo ci-après) ; la bastide s’est par la suite étendue (quartier Maubec).

Les +

  • Mentionnés dans la charte, les terrains communaux prévus jadis pour le pacage des bêtes en hiver et fournir du bois, sont encore visibles. Un gardien pour les cochons est mentionné dans les textes du 19e.
  • Variété des encadrements ou vantaux de porte décorés pour les maisons reconstruites au 18-19e s.
Bruges, porte et son encadrement

Une porte à Bruges.

De nos jours

  • Bruges est située à 25km de Pau et est traversée par le Béez.
  • Nombre d’habitants : 966 (données 2014).

À voir – à faire

  • Place avec quelques arcades (tardives), mairie-halle de 1822.
  • L’église, son portail (v. 1590, classé) et l’architecture massive de son clocher.
  • Encadrements en pierre des portes, vantaux ouvragés et heurtoirs.
  • Anciens moulins à eau dont un du 16e s. à la pisciculture (privé).
  • Promenades le long du ruisseau Landistou, vues sur les Pyrénées.
Bruges, les espaces de pacage (padoens)

Un ‘padoën’, espace réservé dès l’origine pour la communauté

À proximité

  • Église de Mifaget (avec crypte du 12e s.), Nay, Rébénacq, Gan, Sainte-Colome.
  • Zoo d’Asson.
  • Vallées de l’Ouzoum (accès aux cols du Soulor et de l’Aubisque) et d’Ossau (La Falaise aux Vautours, train d’Artouste).

Événements

  • Mai et octobre : transhumances des bovins et ovins.
  • Juin : «L’ immortelle » (randonnée cyclotouriste avec ascension de 7 cols).
  • Août : fêtes de Capbis.
  • Septembre : fêtes de Mifaget.
  • Novembre : fête de Bruges à la Saint-Martin.

En savoir plus

Site de Bruges
Site du Pays de Nay

  Flyer et circuit visite de Bruges (571,1 KiB, 294 hits)

Coordonnées

Mairie
Tél : 05 59 71 06 65
Office de Tourisme Intercommunautaire de Nay
Tél : 05 59 13 94 99